Thema Ausbildung - ISACA · PDF fileThe ISACA Crossword Puzzle 22 News aus den...

Click here to load reader

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Thema Ausbildung - ISACA · PDF fileThe ISACA Crossword Puzzle 22 News aus den...

  • Sw

    Nr. 61, November 2002

    Thema

    Ausbildung

    19.11.2002

    itzerland ChapterGermany Chapter

    Austria Chapter

  • 2

  • Inhaltsverzeichnis

    3

    Impressum

    Herausgeber:

    ISACA Switzerland Chapter

    c/o Monika Josi

    PricewaterhouseCoopers AG

    Nordstrasse 15

    8035 Zrich

    Redaktion:

    Max F. Bretscher

    KPMG Fides Peat

    Badenerstrasse 172

    8026 Zrich

    Satz und Gestaltung:

    WissensTransfer

    Francesca Lscher Baglioni,

    8235 Lohn, SH

    Jeder Nachdruck, auch auszugsweise,

    sowie Vervielfltigungen oder sonstige

    Verwertung von Texten oder Abbildun-

    gen aus dem Newsletter nur mit schrift-

    licher Genehmigung des Herausgebers

    unter voller Quellenangabe.

    Abo-Preis:

    Mitglieder gratis

    Abonnemente und Einzelnummern auf

    Anfrage

    Inserate:

    1 Seite CHF 400.

    1/2 Seite CHF 240.

    1/4 Seite CHF 160.

    Erscheint 5 Mal jhrlich

    Auflage: 1000 Exemplare

    Nchste Ausgabe (Thema: Datenschutz):

    Februar 2003, Redaktionsschluss:

    17. Januar 2003

    Editorial 4 Ausbildung Identifier les besoins en formation : intuition ou systme ? 5 Ausbildung Computer und Web Based Training 7 Ausbildung IT Security Awareness Programm 9 Ausbildung Lernen ist lernbar, welche Ausbildung ist heute notwendig? 13 Ausbildung Blended-Learning-Konzept (BLK) 16 Projektleitung und projektleitende Revision von Softwareentwicklungsprojekten 18 Risikomonitoring mit CAAT 20 The ISACA Crossword Puzzle 22 News aus den Interessengruppen 24 DACH-News 26 Veranstaltungen 28 Express Line 30 Germany Chapter 31 Austria Chapter 32 Switzerland Chapter 33

    Inhaltsverzeichnis

  • Editorial

    4

    Es gibt nichts Teureres als Aus- und Weiterbildung. Ein Zitat von einem kostengestressten Lehrmeister, den ich als Ausbildungsberater vor ber zwanzig Jahren aufsuchte. Ich nahm die Aussage als Vorwurf entgegen, senkte den Kopf und zuckte mit den Achseln. Auch ich hatte meine Kostengrenzen. Als ich aufblickte, sah ich das Augenzwinkern meines Gegenbers, als er fortfuhr: ausser keine Aus- und Weiterbildung. Ich habe diesen Gag inzwischen in verschiedenen Varianten immer wieder gehrt und gelesen. Vielleicht trifft er sogar zu. Im Umfeld der sich seit Jahrzehnten rasant weiter entwickelnden Infor-matik ist die Aussage wohl sehr rich-tig. Jemand, der sich nicht laufend weiterbildet, ist schnell weg vom Fenster, verpasst Aufstiegschancen und wird letztlich arbeitslos. Zustz-lich verbreiterte sich diese Disziplin derart, dass ein Auf-der-Hhe-Blei-ben flchendeckend gar nicht (mehr) mglich ist: Eine Spezialisie-rung ist nicht nur gefragt, sondern ein Muss. Demnach ist auch die Aus- und Weiterbildung spezialisiert. Nur: Es gibt verschiedene Arten und Qualitten von Aus- und Weiterbil-dung. Die logische Fortsetzung des Spruchs meines eingangs erwhnten Gesprchspartners wre demnach: am Teuersten ist wahrscheinlich eine falsche und schlechte Aus- und Weiterbildung.

    Viele Anstze, wie die richtige Aus- und Weiterbildung anzubieten und auszuwhlen ist, sind zu beobachten. Die vorliegende Ausgabe des News-Letters illustriert in mehreren Bei-trgen, wie die Autoren die Heraus-forderung angehen. Ich wnsche Ihnen, liebe Leserin, lieber Leser, in diesem Sinne eine allseits lehrreiche Lektre und fr die kommenden Festtage viel Sch-nes und Gutes. Max F. Bretscher, Redaktor Il nexiste rien de plus coteux que le perfectionnement professionnel. . Cette citation vient dun conseiller en formation que javais consult il y a une vingtaine dannes. Je lai reu comme un reproche, jai rentr la tte dans les paules et je mappr-tais repartir penaud. Je devais finalement galement respecter mon budget. Avant de le quitter, jai relev les yeux et jai vu quil rigolait. Il poursuivi sa citation : sauf pas de perfectionnement professionnel du tout ! . Jai entendu depuis ce gag dans plusieurs variantes et peut-tre quil contient mme un fond de vrit. Cette citation est certainement encore plus juste dans le domaine informatique. Le dveloppement frntique auquel nous assistons ob-

    lige un perfectionnement profes-sionnel permanent. A dfaut, ce sont des opportunits de carrire qui peuvent disparatre puis finalement le chmage qui pourrait menacer. Le dveloppement de cette discipline rend dautre part impossible de rester la hauteur sur toute la palette des technologies de linformation. Une spcialisation devient incontournable et le perfectionnement professionnel doit saligner sur cette tendance. Bien. Mais on constate galement diffrentes qualits doffres de per-fectionnement. Une variante de la citation de tout lheure pourrait tre : le gaspillage le plus impor-tant rside dans une mauvaise forma-tion ou une formation inapproprie. Il existe beaucoup davis et de d-marches sur les piges viter et la manire dont une bonne formation doit tre organise. Ce numro de votre NewsLetter illustre quelques points de vue sur ce thme. Je vous souhaite, chers lecteurs, une lecture trs instructive de ces articles et je vous adresse mes vux les meilleurs pour les jours de fte qui dj approchent grands pas. Max F. Bretscher, rdacteur en chef

    Editorial

  • Ausbildung

    5

    La demi-vie de la formation : ne vau-drait-il pas mieux privilgier le dve-loppement de la personnalit plutt que l'acquisition de savoir ? La science mdicale connat la no-tion de demi-vie. Il sagit de la dure ncessaire une substance thrapeu-tique pour perdre la moiti de son efficacit. Un bon mdicament doit gnralement prsenter une longue demi-vie. C'est ce que nous souhai-tons tous dans le domaine de la for-mation. Suivre un sminaire qui nous sera encore utile dans dix ans. Don-ner un cours qui marquera de nom-breuses annes les tudiants. L'offre de formation peut viser dvelopper les connaissances, le savoir-faire ou la personnalit des tudiants. Dans le domaine profes-sionnel de lexpertise comptable, le savoir et le savoir-faire ont tradition-nellement bonne presse. Le respon-sable dun service daudit donnera plus facilement son feu vert un sminaire sur les dernires normes comptables qu un cours sur les techniques dinterviews. Si lon se place sous langle de la demi-vie, force est de constater que cette atti-tude nest pas automatiquement la meilleure. La situation dans le do-maine de laudit informatique est extrme. Les connaissances acquises risquent de se rvler caduques aprs quelques mois, dpasses par lavan-ce technologique. Il est donc essen-tiel de ne pas loublier lors de ltab-

    lissement dun programme de forma-tion. Une revue des objectifs den-seignement devrait permettre de substituer aux classiques objectifs ltudiant a t inform de des objectifs plus prometteurs de type ltudiant est capable de , voire le comportement de ltudiant a t modifi de la manire suivante : . Le recours systmatique des tudes de cas, des travaux de groupe ou des jeux de rle pour dispenser du savoir constitue cet gard un com-promis efficace, qui permet de joindre lacquisition de notions peut-tre rapidement dpasses des mthodes dapprentissage qui peu-vent laisser des traces plus durables sur le plan humain.

    Programmer une formation professionnelle ne doit pas relever du hasard La formation sinscrit dans un cycle plus gnral qui est comparable celui du Knowledge-Management. Un tel cycle comprend traditionnel-lement huit tapes, allant de la dfi-nition des objectifs stratgiques lvaluation de lefficacit de la for-mation en passant par lorganisation concrte des cours (voir figure 1). La dfinition des objectifs constitue pour une cole ou une association professionnelle ltape essentielle de ce processus. Qui doit identifier les besoins futurs ? Et avec quels moyens ? Nous sous-estimons pro-bablement aujourdhui lapport des associations professionnelles. Entre la pratique professionnelle quoti-dienne et les hautes sphres universi-taires, des associations comme la Chambre fiduciaire ou lISACA ont un rle essentiel jouer. Les mem-bres de leurs diffrentes commis-sions, groupes dintrts ou de travail et autres comits devraient tre en mesure de relayer les besoins de la base afin de permettre aux coles

    AusbildungIdentifier les besoins en formation : intuition ou systme ?

    1. Dfinition dobjectifs

    2. Identificationdu savoir

    3. Dveloppementdu savoir

    4. Acquisitiondu savoir

    5. Gestiondu savoir

    6. Mise dispo-sition du savoir

    7. Utilisationdu savoir

    8. Mesuredu savoir

    Figure 1: une formation ne se limite pas au point 6 Mise disposition du savoir mais doit sinscrire dans un cycle

    FORMATION

    1. Dfinition dobjectifs

    2. Identificationdu savoir

    3. Dveloppementdu savoir

    4. Acquisitiondu savoir

    5. Gestiondu savoir

    6. Mise dispo-sition du savoir

    7. Utilisationdu savoir

    8. Mesuredu savoir

    Figure 1: une formation ne se limite pas au point 6 Mise disposition du savoir mais doit sinscrire dans un cycle

    FORMATION

  • Ausbildung

    6

    professionnelles de mettre sur pied les offres de formation correspon-dantes. Encore faudrait-il que ces coles recherchent activement et de manire supra-disciplinaire ces infor-mations et disposent du rseau ncessaire. Certainement un point susceptible dtre amlior dans le futur. Le lien avec les systmes dassu-rance-qualit des entreprises abor-d ci-aprs constitue un autre instrument qui mriterait dtre renforc. Lvaluation de lefficacit de la for-mation professionnelle (point 8. Mesure du savoir ) est un autre point important et souvent nglig de ce cycle. On se rend compte que con-sidres sous cet angle, les mthodes dvaluation mises actuellement en place dans des institutions comme lAcadmie suisse dexpertise comp-table ou lISACA sont insu